Victoire du SNUEP-FSU au CHSCT Ministériel

Le 5 Septembre, le SNUEP-FSU a alerté le CHSCTM sur les risques psycho sociaux que va engendrer la Réforme de la voie professionnelle. Cette alerte a été entendue: le CHSCTM acte que cette réforme va dégrader les conditions de travail des personnels et impacter leur santé physique, mentale et sociale.

Le Ministre a désormais 2 mois pour répondre au vote ci-dessous, que seule la FSU a soutenu:

« Suite à l’exposé sur les risques psycho-sociaux engendrés par la réforme dite transformation de la voie professionnelle et par ses dispositifs, le CHSCTM demande l’abandon de cette réforme et la mise en place de véritables concertations pour tenir compte de l’expertise des enseignants et des organisations représentatives des personnels afin d’envisager des mesures qui amélioreront réellement les conditions de travail des personnels et les conditions d’études des élèves dans la voie professionnelle. »

Cette décision conforte le message porté par le SNUEP-FSU depuis la mise en place de cette réforme quant à son impact négatif et la nécessité de la combattre.