Retraités : la cible du gouvernement !

La rentrée ne s’est pas faite, ne se fait pas dans les meilleures conditions. Le virus sévit toujours, avec notre re-confinement. Et Macron sévit toujours avec ses états d’urgence liberticides et ses contre-réformes.

Création de la 5ème branche : De quoi s’agit-il ?

Le 7 août,  paraissait le décret créant une cinquième branche de la Sécurité Sociale. Celle-ci est instaurée sur la base de considérations financières, loin de considérations sanitaires et sociales, contraire au principe de solidarité intergénérationnelle, base de la Sécurité Sociale dont le code « garantit les travailleurs contre les risques de toute nature susceptibles de réduire ou de supprimer leurs revenus » et, un peu plus loin, précise que « la Sécurité Sociale assure la prise en charge des frais de santé ».

Ajouter une branche correspond davantage à la volonté d’isoler les dépenses consacrées aux personnes âgées qu’au souci de mieux les traiter, à l’identique de ce qu’avait fait De Gaulle en 1967, à la demande  du patronat, en  instaurant les premières branches pour clarifier les comptes et diminuer le coût du travail.

Selon le PLFSS 2021, cette branche sera entièrement fiscalisée et à la main de l’Etat, via la CNSA. Parmi différentes pistes, on évoque :

  • Une journée supplémentaire de solidarité au titre de la CSA
  • Une augmentation du taux de la CSG pour les retraités
  • Une hausse de la CASA sur les pensions des retraités.

Pour en savoir plus, réclamez, lisez le journal n°234 « le courrier du retraité » d’octobre 2020.

Ne touchez pas au pouvoir d’achat des retraités !

Tel est le titre du tract commun (CGT, FO, FSU, Solidaires, FGR) que nous diffusons pour appeler à notre prochaine manifestation. Et, en parallèle, signons, faisons signer la carte pétition à télécharger sur notre site www.fgrfp.org  et à retourner au président de la République.

Manifestons le 17 novembre (lieu et heure communiqués ultérieurement).

Nos revendications portées par l’intersyndicale :

– 100 € de suite pour rattraper notre pouvoir d’achat à valoir sur la revalorisation des pensions calculée sur l’évolution du salaire moyen
– Accès à la santé pour tous
– Prise en charge de la perte d’autonomie à 100% dans la branche maladie de la Sécurité Sociale

CNSA : Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie

CSA : contribution de Solidarité  pour l’Autonomie

CSG : Contribution Sociale Généralisée (8,3 % répartis en 5,9% déductibles et 2,4 % non déductibles)

CASA : Contribution Additionnelle de Solidarité pour l’Autonomie (0,3 %)

PLFSS : Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale